Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

Bonjour,

Je me permets un petit rappel du planning :
- Janvier 2009 : Rendu de l'étude commandée par M. FOURNIER un an auparavant suite au constat de défaillance des initiatives privées et du Conseil Général
- Juin 2009 : Transfert de compétence à Nîmes Métropole et présentation du plan de développement numérique du territoire
- Janvier 2010 : sur les 22 sites du territoire identifiés comme étant nécessaires à la couverture des zones grises, voire blanches, 18 seront mises en service
En l'espace de 6 mois, les services de la Direction Informatique ont conduit plus de 20 réunions publiques, négocié et signé des conventions avec les propriétaires de sites ou de pylônes, levé de nombreux obstacles techniques et rassuré nombre d'administrés et d'élus locaux. C'est pourquoi, la presse locale a pu relayer dans certaines communes les travaux réalisés dans cette optique. D'ailleurs, un dépliant sera prochainement distribué permettant ainsi de rappeler aux habitants de l'agglomération cette première étape du plan de développement numérique.

Quid de Villeverte me direz vous ?

La réponse est simple et Mme FOURQUET, Adjointe déléguée au développement numérique, avait prévenu le Comité de Quartier.
Pour irriguer Villeverte, il convient d'établir une convention de location avec Bouygues, propriétaire du pylône. La convention stipule clairement qu'aucun accord ne peut être conclu lorsqu'un recours judiciaire est en cours sur l'objet de la convention. Or, des riverains ont bien déposé un recours contre le pylône Bouygues.
Il n'en demeure pas moins que Nîmes Métropole multiplie les contacts avec Bouygues depuis 6 mois pour tenter de débloquer la situation : il faut avouer  que l'énergie que les riverains de Villeverte dépensent pour mettre en doute l'engagement de M. FOURNIER et critiquer l'action de l'agglomération est peu constructive et pour le moins inefficace face à un recours de leur propre voisin !

Sachez, pour compléter cette information, que les 2 pylônes les plus proches de celui de Villeverte seront opérationnels conformément aux objectifs fixés : la convention est d'ores et déjà signée avec le propriétaire du pylône des Hauts de Nîmes tandis qu'un accord a finalement  été trouvé entre NM et TDF sur le montant de la location concernant le pylône de la tour Tholozan.
Malheureusement pour les habitants des Hauts de Nîmes, le pylône de Villeverte est un relais indispensable au bon fonctionnement du réseau haut débit sur leur quartier.

Par conséquent, nous sommes plus que jamais en pourparlers avec Bouygues pour ne pas priver ce secteur de haut débit et réduire à néant le travail considérable réalisé en seulement quelques mois.

Espérant que ce mail répondra aux nombreux messages de voeux pour le moins ironiques, voire insultants envers toutes les personnes en charge de ce dossier.

Bien cordialement.

Marie Gervais
Chargée de Mission
Cabinet du Maire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un habitant du quartier 07/01/2010 19:14


Je n’en crois pas mes yeux ! En 2030, lorsque nous aurons internet (!), je propose un film... non... une série, il y a de quoi faire 2 ou 3 saisons avec une histoire pareille. Nous pourrions
envisager carrément la construction d’un nouveau pylône pour lancer la saison 2 avec les épisodes « Le permis de construire », « Le choix du prestataire n’était pas le bon », « La fissure :
l’architecte avait mal calculé », « Travaux interrompu suite à la découverte d’ossements de canards préhistoriques »…. Avec la chance qu’on a, il est probable que le jour où le pylône est équipé de
l’émetteur Internet, un OVNI vienne le percuter !!! Ne perdez pas patience, un jour viendra ou Internet sera dépassé !


Didier Gourdou 07/01/2010 19:08


Le comité de quartier est-il au courant de ce recours concernant le pylone Bouygues et connait-on les requérants? Personnellement, je n'en avais pas entendu parler dans le quartier et je tombe des
nues!!!! Décidemment, tous ces gens qui font des recours à tour de bras, pour un oui ou pour un non, commencent sérieusement à me gonfler. Après l'Aspiq qui gèle le lancement des travaux sur le
carrefour du paratonnerre et maintenant cette histoire de recours contre le pylone,ça devient pénible.Chacun veut le téléphone portable et le haut débit, mais personne ne veut d'antenne-relais ou
de pylone, du moins près de chez soi! Pour le coup, Mademoiselle Gervais n'a pas tort. Et malheureusement, à moins d'investir individuellement près d'une centaine d'euros par mois pour un haut
débit correct,tout le monde est (sus)pendu au pylone....Cordialement à tous.


MICHEL 07/01/2010 18:30


Il me semble qu'il ne nous reste plus qu'à rêver ou faire placer chacun une parabole pour enfin recevoir internet à un débit convenable.
Actuellement le forfait illimité orange est de 20€ mensuellement mais pour recevoir quoi ? et surtout à quelle allure ? Je ne peux plus me connecter à ma banque pour consulter mon compte, c'est
tellement long que ma connexion est réinitialisée sans compter que pendant ce temps la ligne téléphonique est occupée.
En 2010 ça semble impensable.
Je crois que nous devrions voir du côté satelite si l'on peut prendre un abonnement à plusieurs comme l'ont fait des villages en zone blanche.Cordialement Chantal