Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

UNION DES COMITES DE QUARTIER
DE NIMES METROPOLE

                   Commission urbanisme et environnement

 

                           Compte-rendu réunion du 26 mai 2010

 

Présent :Digma Alba (vice présidente de l’UCQNM),  Max Bonne ( jean-Jaurès), Jacques Denis (président (commission), Christian Férault ( Ventabren), ), Éric Gaillard (Gazelle – route d’Uzès)Joêl Gardes (les Marronniers), Alain Lorgeas (Vedelin), E. Mullier (Rte d’Arles- Beausoleil), Françoise Oheix (la Cigale), Joël Riaza ( route d’Arles), Brigitte Hyart, Sauveur Vidal ( Marguerite), Claudine Schweyer (Villeverte)

 

Invité : Maurice Delmas ASPIQ

 

                                                  ********************************************

 

Ordre du jour :

 

Enquête publique sur le TCSP

 

C’était comme à Laurent Garros, « PONG, PONG ». Les échanges étaient vigoureux, notamment entre Jacques Denis et Maurice Delmas, difficile de prendre la parole sur ce sujet brûlant.

 

D’un côté, c’était le TCSP doit pouvoir se faire, mais est-ce urgent ?

 

De l’autre, Il faut d’abord réfléchir sur un tracé cohérent, il faut desservir la gare en priorité, sur ceci tout le monde est de cet avis. Manquent des études valables sur les connexions avec les autres transports en commun « Tango, Édgard ».

 

D’un côté : À bas la voiture au centre ville, vive le vélo

 

De l’autre :  Les commerçants  voient un centre ville désert et les habitants du nord  n’ont pas de transports en commun ou si peu pour les amener en ville.

 

Etc……

 

Nos demandes, nos remarques :

 

Un délai de réflexion supplémentaire est nécessaire, l’enquête publique est trop courte.

Le tracé est à revoir, la gare est à desservir en priorité.

Les incidences sur la circulation ne sont pas prises en compte, comme le fait  de couper la circulation boulevard Allende toutes les 5 minutes voir les 3.

La connexion avec les autres transports doit être étudiée.

Les études d’impact sont pratiquement inexistantes

Les travaux supplémentaires pleuvent et l’argent manque, présenter un budget cohérent est indispensable.

 

Il faut inciter les habitants de nos quartiers  à aller au Colisée noter leurs réflexions.

 

CHAQUE SIGNATURE COMPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article