Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 16:36
Si vous ne l'avez pas eu dans votre boîte aux lettres, le Réboussier est en ligne sur votre blog :


Octobre 2009

 

 

LOU REBOUSSIÉ

     Comité de quartier Villeverte

 

 

                   EDITO

 

L’automne vient d’arriver, les dernières feuilles d’impôt tombent comme les glands des chênes verts et comme ces derniers sont difficiles à avaler. Détendez-vous, pensez à quelque chose de positif, l’arrivée prochaine du haut débit par exemple (voir en page 3) et puis nous devrions pouvoir inaugurer notre abribus qui se recouvre très doucement de pierres sèches (sa finition est à présent  prévue fin octobre ). Autre nouvelle positive : l’appel d’offre concernant les travaux du pont sur la RN 106 est lancé. Travaux début 2010.  Les plans retenus paraissent conformes à la maquette présentée par la DRE (Direction Régionale de l’Équipement), mais nos demandes de  modifications notamment la hauteur de passage sous le pont n’ont pas été retenues…dommage.

Un autre chantier attendu cet automne, mais beaucoup plus modeste, est la mise en beauté du Plan des Reboussiés, avec, dans un premier temps la pose d’une grille devant la capitelle et le décapage avec remise à niveau du sol par un revêtement sableux. Suivra dans un deuxième temps, début 2010, un muret en pierres sèches en limite de voirie. Nous espérons évidemment que ces travaux seront terminés pour notre fête de quartier au mois de juin

Concernant les contrôles ANC (assainissement non collectif) ils ont repris et sont très actifs dans notre quartier (voir en page 2).

 

Bergerie du Bois des Espeisses : ne pas désespérer !

En ce qui concerne la ville de Nîmes, en dépit de l’implication d’Hélène Alliez-Yannicopoulos, adjointe au développement durable, le dossier portant sur la réhabilitation de la Bergerie du Bois des Espeisses et sa vocation souhaitée de « centre repère pour la garrigue », est quasiment au point mort. Nous savons que l’agglomération Nîmes-Métropole est intéressée par le sujet garrigue avec une approche grand angle, mais le sort de la Bergerie, le rôle qu’elle pourrait jouer et donc les travaux à entreprendre, sont laissés à la responsabilité de son propriétaire : la ville de Nîmes

Pour contourner l’obstacle et surtout y voir clair, Cécile Elie a, pour Villeverte, rencontré, en juin,  Véronique Mure, chef du service développement durable à Nîmes Métropole. Cette responsable depuis longtemps impliquée dans la réflexion garrigue est notamment, l’inspiratrice du sentier d’interprétation du Pont du Gard. Contact très positif.

Aux dernières nouvelles, la charte paysagère et environnementale des garrigues communales

« a été lancée début septembre et confiée à l’agence de paysagistes Foléa et Gautier».

Par ailleurs, le projet de « schéma territorial d’interprétation» devrait prendre corps rapidement.

Un renfort , «attendu le 1er décembre», devrait permettre « son lancement début 2010». 

Invitée à venir exposer les différents aspects du dossier devant l’Union des Comités de quartier, le 21 octobre, Véronique Mure, en déplacement à l’étranger, a décliné l’invitation tout en se montrant sensible à celle-ci. Partie remise.

       Au moment où des reportages comme «L’écologie et le tourisme » (La gazette n° 539), orientent les projecteurs sur les démarches  du Syndicat des Gorges du Gardon (10 communes)  et sur la volonté de  Russan de créer une « Maison du Gardon», Nîmes semble bien endormie.Ce n’est pas une raison pour baisser les bras et nous devons obtenir le sauvetage de la Bergerie, patrimoine de tous les Nîmois, avec une mission de sensibilisation aux milieux naturels.

       Pourquoi ne pas faire un dossier pour une subvention européenne ? tous les crédits français ne sont pas utilisés, alors !

 

 

 

                         LOU REBOUSSIE  - Comité  Villeverte                            Octobre 2009 -  page 1

 

 

 

                            INFOS…INFOS…INFOS

 

                            Conseil de Quartier « Garrigues Ouest » :

Réunion  du 1er octobre Rappel des demandes de Villeverte  :

                                Matérialiser le rond-point chemin des Hauts de Nîmes/Capitelle Pointue, par des bordures basses.

Lisse en bois à réparer en bas du chemin du Paratonnerre le long du chemin de fer.

Installer ralentisseurs  et /ou bordures en quinconce  Ancienne route d’Anduze/chemin Cigale.

Déplacement Boîte à lettres et poteau au rond-point du Paratonnerre suite à la construction de l’abribus + aménagement de l’accès. RV demandé à Tango.

Pose d’une boîte à lettres supplémentaire angle chemin des Hauts de Nîmes / Capitelle Pointue.

Passage du Médiabus. ( pas avant 2010).

Liaison bus pour l’école Armand Barbès

Problème nouveau :

L’édification « du mur de la honte » route d’Alès (voir ci-dessous)

 

                              L’UCQNM (Union des Comités de Quartier de Nîmes Métropole)

Le mur de la honte

Un nouveau dossier vient de s’ajouter aux commissions de travail de l’union, c’est la construction scandaleuse d’un mur de presque 7m de haut le long de haut route d’Alès. Bien que ce mur ait été dûment autorisé par les services de la mairie, qui reconnaît avoir fait une erreur ( ! ), pas question de supporter cette horreur : l’Union, notre comité et le comité de la route d’Alès accompagnent les voisins qui ont décidé de se pourvoir auprès du tribunal administratif pour demander la destruction de cet ouvrage odieux.

Le propriétaire a profité des vacances pour construire en catimini « son mur de clôture » sans respecter l’affichage obligatoire ( hauteur, délais). Cet ouvrage n’est pas conforme au PLU de la zone (hauteur max des murs de clôture 1,80m) et a entraîné une modification importante de la physionomie du terrain (remblais énormes) ce qui est strictement interdit. Ne parlons pas de la charte de la Garrigue qui est une fois de plus complètement ignorée, mais celle-ci n’est pas opposable aux tiers, c’est bien dommage.

Il faut que ce mur disparaisse vite avant de donner des idées à d’autres propriétaires qui pourraient être aussi peu respectueux de l’environnement

 

                              ANC (assainissement non collectif)

Les contrôles se multiplient dans notre quartier, quoi faire ?

Recevoir les contrôleurs oui, mais veiller à ce que le contrôle soit sérieux, demander des explications, des conseils, un bon de visite avec les principaux points à corriger.

Rappel : le montant d’origine était de 123 €, après maintes réunions il a été ramené à 97 € après        déduction de la prime de l’agence de l’eau, donc n’acceptez pas de montant supérieur et attendez pour  payer d’avoir votre diagnostiic précis, logiquement dans les 15 jours suivant la visite..

                                Actuellement « la coordination » est toujours en pourparlers avec Nîmes Métropole pour ramener le montant des contrôles à 70 € (mais sans grands espoir, hélas), pour ne pas refaire ces contrôles tous les 4 ans,pour accompagner par des conseils gratuits et une aide financière les personnes obligées de se mettre en conformité et ayant des moyens modestes. Actuellement possibilité d’avoir une aide de l’ANAH, mais dossier compliqué et une aide de l’agence de l’eau est envisagée.

                                Nos conseils : ne pas se précipiter pour faire les travaux, d’ici 2012 les normes peuvent encore changer. Certains terrains ne peuvent recevoir des drains ou un plateau d’épandage ( très forte pente, rochers, manque de surface… Aussi, nous faisons des démarches pour que des solutions variantes, telles que des micro fosses puissent être autorisées dans notre région.

)

                       Modification du PLU la 6ème !

Cette modification était considérée comme légère et concernait essentiellement les quartiers du centre . Des habitants espéraient des améliorations en matière de parkings, une obligation de recul pour les constructions nouvelles et une réduction des hauteurs. Il ressort que les modifications prévues n’apportent guère de changements sur ces points et, selon les responsables des comités, illustrent «  l’art de noyer le poisson »… A suivre ;

La commission d’enquête a relevé cependant plusieurs incohérences et estime une « révision » nécessaire rapidement. Lorsque celle-ci arrivera (prévue à partir de la fin de l’année sur 2 ans) il faudra que les comités soient très attentifs aux changements de zonage, de COS et de réservations foncières .

Dans notre secteur, le projet «  Porte Nord » devrait petit à petit sortir des limbes. 400 hectares ont été acquis par Nîmes métropole entre le Mas de Ponge et le Clos  Gaillard, « le domaine de Valongue ». A terme cette réserve foncière pourrait passer à 1000 hectares. L’extension de Nîmes passe par là avec des inconvénients à regarder de près mais aussi peut-être l’avantage de voir réanimée la ligne ferrée Nîmes-Alès avec arrêt sous nos fenêtres…. Rêvons !

 
                              LOU REBOUSSIÉ -  Comité Villeverte                                                     Octobre 2009 – Page 2

 

 

 

 

 

 

INFOS…INFOS…INFOS

 

                              Haut débit à Villeverte ce n’est plus un rêve

Actuellement Nîmes Métropole aménage et met à disposition d’opérateurs télécoms des points hauts reliés en fibres optiques afin que ceux-ci déploient un réseau haut débit WiFi pour irriguer les zones blanches.

Suite à un appel à candidature de Nîmes Métropole, deux opérateurs ont manifesté leur intérêt Alsatis et Numéo.

Concernant notre quartier, une convention a été signée entre Alsatis et Bouygue télécom pour équiper l’antenne située chemin du Paratonnerre d’où sera diffusé le haut débit en WiFi à partir de fin 2009 et au plus tard fin janvier 2010.  Par la suite d’autres opérateurs pourront s’ajouter  avec d’autres offres et dans le futur, dans 10 à 15 ans, tous les foyers seront desservis par fibre optique.Une réunion entre Alsatis et les quartiers de Garrigues Ouest devrait avoir lieu avant la fin de l’année. Transmettez-nous vos questions.

Pour en savoir plus allez sur notre Blog : http:/ villeverte.over-blog.com/

 

PRE INSCRIPTION

ALSATIS propose du haut débit illimité dès fin 2009 par WIFI (puissance d'ondes émises de 0,4 volt mètre)

                              Offre de base avec un débit de 512 kb pour 24,90 € par mois

Offre Débit Max avec un débit allant jusqu’à 4Mb à 29,90 € par mois

Option téléphonie disponible pour 6,99 € par mois pour profiter d’appels illimités vers les fixes en France métropolitaine et vers 23 pays.

Vous pouvez consulter le site internet de l’opérateur :  www.alsatis.com

Si une connexion haut débit (même différée) vous intéresse, nous vous conseillons de vous pré inscrire de suite, cela ne vous engage aucunement.

 

Par e.mail : contact@alsatis.com (Si vous avez reçu une confirmation écrite d’Alsatis à une première demande ne pas renouveler votre inscription)

Téléphone: 0811 955 910 (coût d’un appel local) Fax 0547747414

Adresse : Alsatis . Service commercial Mme Sophie Kaufholz ; 11 rue de l’Europe

31520 Ramonville Saint Agne (c’est près de Toulouse).

Très important : lors de l’envoi de votre e-mail, ou toute autre forme de pré inscription (voir ci-dessous)  merci de nous en adresser une copie, pour que nous centralisions les demandes afin de suivre le dossier au plus près. Notre e-mail villeverte@wanadoo.fr ou adresses ci-dessous.

 Nous avons enregistré une cinquantaine de préinscriptions.

Il est primordial que tous ceux qui désirent un Haut Débit internet fassent une pré inscription.

 

Nous pouvons relayer votre demande à Alsatis pour cela compléter le formulaire ci-dessous et nous le faire parvenir par courrier ou le déposer aux adresses suivantes :

Claudine SCHWEYER  1477 Chemin de la Capitelle pointue 30900 Nîmes

Jean-Pierre CHOQUET,  (Boîte aux lettres à l’entrée sur le parking)

Elisabeth GOMBERT  739 Chemin du Paratonnerre 30900 Nîmes

Alain Cornette de Saint Cyr 520 Chemin de la Préfecture 30900 Nîmes

 

Nom……………………………………………….Prénom…………………………

 

Adresse……………………………………………………………………Teléphone………………

 

Adresse e-mail …………………………………………………………

 

Demande une pré-inscription de raccordement haut débit à ALSATIS.

 

Merci de nous retourner le formulaire le plus rapidement possible.

 

 

                              LOU REBOUSSIE  - Comité  Villeverte                                                    Octobre 2009 -  Page 3

 

 

                     

CULTURE…CULTURE…CULTURE…

 

 De la vigne au verre (suite du lexique offert par André Cabane)

                              Les vendanges, c’est de saison alors voici des repères.

Le Millésime 2009  : Récolté en Languedoc-Roussillon, à partir du 18 août, pour certains cépages, était en avance d’une dizaine de jours cette année

* La quantité  sera faible. Normal , car il y a eu une « petite sortie » (formation des fleurs puis des grappes) et dans la région, l’arrachage s’est intensifié ( 12000 hectares). L’effet de primes particulièrement élevées.

 * La qualité : très bonne  Le grain était très sain (peu de pouriture) du fait d’une météo clémente : peu de pluie, juste un peu de grêle sur les Costières et les Côtes du Rhône

Date des vendanges : Varie selon le cépage et s’échelonnent sur  23 à 26 jours. C’est » l’avis éclairé » de l’œnologue, qui donne le coup d’envoi. Il interviendra par la suite auprès du « maître de chais »  pour l’élaboration et le suivi des vins.

Pour juger de la maturité d’un cépage, l’œnologue  et le vigneron  passent dans les rangs et goûtent. « Il faut que la pellicule de la baie soit  fondue », c’est à dire que « la peau ne se sépare pas de la chair et que les pépins soient marrons ».Si c’est le cas, des grappes sont cueillies et écrasées : leur jus, mesuré dans le « réfractomètre », livre l’indication sur le degré de sucre et donc d’alcool.

       En cas de grosse chaleur les vendanges se font de nuit. C’est souvent le cas des blancs . Les  plus tardives sont celles des rouges.

Les grappes  passent dans un égrappoir .Les baies sont entreposées dans des cuves (sauf le blanc qui va directement dans un pressoir).

La vinification : elle se fait à 12 ou 13 % d’où l’importance de disposer de cuves réfrigérées (ou chauffées s’il faut aider le départ de la fermentation).

Une fois dans la cuve (inox, résine) la surveillance est quotidienne. Un « densimètre» permet de contrôler l’évolution. Si la fermentation s’arrête trop tôt elle peut-être relancée avec des levures (utilisées parfois un peu trop systématiquement).

La durée de la fermentation est d’environ trois semaines. Le cas échéant « des remontages sont effectués régulièrement en extrayant du jus à la base des cuves pour le remettre sur les baies ».

Le pressage : Lorsque le vin est stabilisé, il est soutiré (c’est la goutte) puis le marc est pressé (les résidus seront obligatoirement envoyés à une coopérative ou ils seront distillés). Quelques poignées de SO2 (dioxyde de soude), les fameux «sulfites » sont ajoutés de temps à autre.  Aseptisants,  ils sont pour le moment quasi indispensables.

L’angoisse du vigneron : Le résultat de la presse, remis en cuve est protégé de l’air par un chapeau flottant car le danger c’est « l’acidité volatile». L’ oxydation secondaire ne doit jamais dépasser 0,3 à 0,5gr/ litre. La meilleure arme contre cette « angoisse est l’hygiène.

Cet impératif explique la grosse consommation d’eau (avec ajouts de chlore ou de soude) pour laver tous les instruments, bacs, tuyaux et sols. En cas de pépin (pas ceux du raisin)  le tir peut être rectifié avec du SO2 mais attention aux abus : «la moyenne est 1gr par kilo et si ça monte à 3 c’est beaucoup trop ». 

L’hiver à la cave : équilibré en alcool et en acidité, le vin va passer l’hiver au froid, condition nécessaire pour «  la décantation, clarifier le vin». En fait la mise en bouteille ,12 à 14 mois après, n’interviendra qu’après l’indispensable  fermentation « malolactique », 

qui achèvera la transformation d’une banale grappe de raisins en breuvage des dieux.

 

                              CONVIVIALE… CONVIVIALE… CONVIVIALE…

                              Fête des Capitelles :

Bilan positif coté ambiance avec une fréquentation en hausse. L’orchestre a été très apprécié. La paëlla a été jugée excellente mais une fois encore avec un décalage horaire pénalisant.

Les GO ont fait preuve d’une excellente réactivité face à l’adversité. La connexion  EDF n’avait pas été réalisée et il a fallu des branchements de secours chez nos aimables voisins (avec des disjoncteurs qui sautent et des prises qui fondent ! )  pour réussir à cuire les frites, réfrigérer la bière, éclairer le site et alimenter  la sono, c’était la galère…. En dépit de multiples coups de fil  et de l’intervention de Laurent Burgoa mobilisé in situ,  impossible d’obtenir un dépannage  (il semblerait que faute de personnel ce type de service public soit de plus en plus déficient  ( avec semble–t-il des consignes syndicales internes à EDF ). 

Côté finances : malgré la conjoncture, grâce à un recadrage de l’organisation, il n’y aura pas de déficit (même si c’est à la mode) et le résultat fait même apparaître un petit bénéfice.

BRAVO et MERCI à tous.

*******************************************************************************

 ADHÉSION 2009  Cotisation annuelle 5 € ( chèque à l’ordre du comité de quartier Villeverte)

 

Nom…………………………………………………………………………………………………….

Adresse…………………………………………………………………………………………………

Email : …………………………………….. ……………………  Tél :……………………………….

Comité de quartier de Villeverte 1477 chemin de la Capitelle Pointue 30900 NÎMES

            villeverte@wanadoo.fr                               Notre BLOG : http:/villeverte.over-blog.com/

 

                 LOU REBOUSSIE  - Comité  Villeverte                                                                 juin 2009 -  Page 4


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Comité de Quartier de VILLEVERTE - 30900 NÎMES
  • : COMITE DE QUARTIER DE VILLEVERTE A NÎMES DANS LE GARD. Nous nous intéressons à la défense des habitant du quartier de Villeverte : Bois des Espeisses, internet, fibre optique, pont du Paratonnerre, la garrigue, environnement, nettoyage, pollution, bus, fête de quartier, vide grenier, Alsatis, Orange, free, Sfr, Bouygues, Antenne téléphone, Wifi, Hauts de Nîmes, sangliers, lou Réboussié, rocade Ouest, rocade, Assemblée Générale, Spanc, Assainissement, thermographie
  • Contact

A NOTER SUR VOS AGENDAS

TRES IMPORTANT

Sur le côté droit (en dessous de l’album photo)

Vous pourrez vous inscrire à la NEWSLETTER

Il suffit d’indiquer votre adresse e-mail dans l’espace prévu à cet effet, puis cliquer sur OK

Ensuite suivre la procédure très simple

Vous serez ensuite prévenu automatique des articles publiés, et vous recevrez des e-mails en cas d’urgence ou d’événement relatifs au comité de quartier.

C’est pour notre comité un lien très important avec les habitants de notre quartier, nous vous encourageons vivement à vous inscrite à la NEWSLETTER.

A la fin de chaque article vous pouvez ajouter un commentaire (En bleu)

Cliquer sur AJOUTER UN COMMENTAIRE

 

 

Recherche

VOS PETITES ANNONCES

Ici pourront paraître vos petites annonces,
envoyez nous un message avec votre numéro de téléphone.

 

DEPANNAGE INFORMATIQUE

Besoin d'un dépannage informatique à domicile
ATOUT PC vous offre le déplacement
24 € TTC  la première 1/2 heure au lieu de 48 € TTC
24 € TTC la 1/2 heure supplémentaire
Recommandez vous du Comité de Quartier de Villeverte pour obtenir ce tarif,
exclusivement sur le Quartier

Nous avons testé la prestation, nous avons aimé.
Contact / Renaud
06.13.78.16.99      04.66.36.07.04

Lien du site ATOUT PC
link