Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

Vu sur midilibre.fr le 7 mai 2013

Article de Laurent Vermorel

Les services de la ville veulent essayer de juguler les dégâts faits par les sangliers dans les jardins des particuliers

"C’est terrible tous les dégâts qu’ils occasionnent, se lamente cette habitante du Carreau de Lanes. Chez nous, on ne chasse pas et comme on est en pleine nature, les sangliers sont bien ici. On pourrait cohabiter mais ils détruisent tout. Le jardin, les plantes et même les clapas. C’est un véritable désastre."

Trois cents plaintes par an

Pour tenter d’endiguer le phénomène qui semble enfler d’année en année, les services municipaux de la Ville, sur les recommandations des lieutenants de louveterie, viennent de fabriquer deux cages mobiles pour capturer ces cochons sauvages qui hantent autant les particuliers que les agriculteurs.

"Jusqu’à présent, nous possédions une seule cage fixe, installée au bois des Espeisses, mais force est de reconnaître que nous étions dépassés par les plaintes. Trois cents par an en moyenne. D’où cette initiative de fabriquer deux nouvelles cages, mobiles cette fois", confie l’élu Laurent Burgoa, dans une volonté de satisfaire le plus grand nombre.

Déjà une laie capturée

Et ça marche ! La première cage, installée mercredi dernier, a d’ailleurs déjà permis la capture d’une laie, qui a été immédiatement abattue. Une initiative saluée, notamment en milieu périurbain où les battues administratives sont difficiles à organiser et entraînent souvent des levées de boucliers des riverains.

Reste à savoir si ces deux cages seront suffisantes...

Le lien avec midilibre.fr

http://www.midilibre.fr/2013/05/07/deux-cages-pour-lutter-contre-les-sangliers,692332.php

Fabriquée par les services municipaux, la cage a déjà fait ses preuves. (© D.R) Cage à Sangliers installée à Nîmes

Fabriquée par les services municipaux, la cage a déjà fait ses preuves. (© D.R) Cage à Sangliers installée à Nîmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patrice 09/05/2013 06:49

laisser les vivre!
les particuliers peuvent très facilement clôturer leur jardin pour éviter les dégâts qu'ils pourraient occasionner.
Cela m'est arrivé et j'ai plutôt été amusé et fasciné par leur habileté à retourner le sol ingrat de la garrigue.
D'excellents laboureurs. Ouvrez les yeux et vous serez émerveillés.
Les grincheux qui transforment la Garrigue en jardin à la française, avec pelouse et plantes exogènes ont fort mal choisi de venir s'installer ici!