Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

e-amil du 28/11/2010 De Claude Schweyer

 

 

Monsieur Laurent Nguyen,

je me suis abstenu de vous répondre ces deux derniers mois à vos 2  
mails du 30/09, préférant prendre le mal en patience.
J'avais pourtant essayé de vous joindre à plusieurs reprises sans  
succès à ce numéro 08 11 955 910, sans succès... Quand on ne peux  
être joint que par un numéro payant, il faut au moins, par  
correction, être joignable.
De fait il y a eu une nette amélioration du service rendu,  80 à 90 %  
du temps, même si les 270 695  Ko/sec que vous avez mesuré sur ma  
connection relèvent de la plaisanterie.
Quant à une mauvaise configuration sur mon ordinateur, je rappelle  
que ce sont les techniciens envoyés par vous qui ont - à mes frais-  
procédé à l'installation, y compris la nécessaire adaptation sur mon  
ordinateur, ,et qu'à présent il y a une nette amélioration du service  
sans que j'ai changé quoi que ce soit à ma configuration...

Pourtant je ne suis pas satisfait:  Ne téléchargeant ni musique, ni  
vidéos, ni films sur le net ce ne sont pas les quelques  
téléchargements de documents, qui peuvent de temps en temps se  
révéler aléatoires ( des périodes de  quelques secondes de  
téléchargement interrompues par des pauses plus longues...) qui me  
gênent, mais les trop fréquentes interruptions de service, notamment  
à la suite de presque chaque orage ou vent violent! Nous venons  
encore d'avoir depuis Samedi 20/11, une interruption totale du  
service qui s'est prolongée en début de semaine, je ne saurais dire  
jusqu'à quand, puisqu'à chaque fois que je me trouve dans ce cas je  
branche la clé 3G que j'ai conservée,  en attendant que je puisse  
avoir par Alsatis, un service assuré à 100%.
C'est bien là que le bât blesse : Devant reçevoir et envoyer des  
mails jour après jour, je ne peux en aucun cas résilier mon  
abonnement Orange 3G.  Pas plus d'ailleurs que je ne peux envisager  
un raccordement téléphonique par Alsatis!
De sorte qu'au lieu d'apporter une économie, Internet me coûte,  
depuis que j'ai pris l'abonnement Alsatis, avec option téléphone -
inutilisée-, en plus le téléphone fixe par Orange auquel s'ajoutent  
les 45 € de ma clé 3G !!!

Vous n'avez toujours pas l'air de comprendre qu'un service qui n'est  
pas assuré à 100% , c'est comme s'il n'existait pas!
Et cette tranquille assurance dans la fiabilité de votre service, que  
vous affichez avec suffisance, et qui vous dispense de toute réponse  
sérieuse aux observations de vos clients,- car jamais vous n'avez  
avoué la moindre défaillance, ni n'en avez donné donné la moindre  
explication - ne fait qu'augmenter notre dépit.
Il est vrai que,  prisonnier d'un système, vos clients n'ont comme  
seul recours que la résiliation pure et simple de leur abonnement.

Mais peut-être qu'enfin la Ville et l'Agglo prendront leur  
responsabilité en vous rappelant les vôtres avec plus de moyens que  
nous n'en avons. Je leur adresse copie de ce mail, bien que n'ayant  
pas trop d'espoirs de les voir enfin prendre en mains sérieusement ce  
problème...

Claude Schweyer

 

 

e-mail du 28/11/2010 de Marc Ferrier

 

 

Bonjour,

Le système installé par Alsatis manque beaucoup de fiabilité! Nous avons de fréquentes interruptions de service quasiment systématiques par temps d'orage, complètes par temps de brouillard, une instabilité du système par journées ventées, et puis la Hot line nous répond souvent qu'il ne faut pas d'arbres dans le quartier?????

J'en ai informé la mairie qui m'a "gentiment répondu" par la voix de Marie Gervais que la mairie n'assurait pas le SAV d'Alsatis!!
Depuis cette réponse j'en suis resté sans voix, frappé d'autisme...

Je rappelle que nous habitons la Préfecture du Département du Gard, dans un pays hautement développé, dans une ville de 140 000 habitants , que nous payons des impôts  locaux très conséquents, qu'internet haut débit est devenu pour beaucoup un outil de travail indispensable et que la Lozère est en train de passer au très haut débit après avoir équipé la plupart de ses hameaux et villages en haut débit!

Est-ce être un excité, un Réboussié, un mauvais coucheur que de demander, en fin 2011, en France, quand on habite une ville de 140 OOO habitants une connexion classique à l'Internet haut débit dont mon carnet d'adresses dispose depuis maintenant des années.

Je ne comprends pas  le silence ou les réponses plus ou moins sympathiques des services municipaux de la mairie de Nîmes.

Un Nîmois
Quartier de Villeverte
Chemin de la Préfecture

Marc FERRIER

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article