Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

  NIMES, le 16 Août 20

 

M et Mme 

CHEMIN DE LA CAPITELLE POINTUE

30900 NIMES

Monsieur le Préfet,

Monsieur le Maire,

   Madame, Monsieur,

 

  Voilà six ans que nous avons fait construire sur le terrain à l’intersection du chemin des Hauts de Nîmes et du chemin de la Capitelle Pointue.

  La population résidant dans ce quartier a augmenté du fait des nouvelles constructions. Elles se poursuivent encore aujourd’hui.

  Beaucoup de familles habitent maintenant dans ce quartier au cadre agréable qui devrait être calme et sécurisé.

  Vous n’êtes pas sans savoir qu’à proximité, se tient un lieu de rencontre d’homosexuels.

  Depuis six ans, nous tolérons ces va et viens incessants de jour comme de nuit 365 jours par an.

  La situation se dégrade d’année en année, attirant une population d’homosexuels de plus en plus importante et malheureusement de plus en plus malfamée.

  Cet endroit devient un véritable lieu de prostitution masculine.

  Ci-après, vous trouverez quelques faits pour porter à votre connaissance ce que nous subissons depuis 6 ans.

·         Un après-midi, vers 16 H alors que je nettoyais mon mur de clôture qui avait été tagué la veille, j’ai entendu des hommes jouir dans la proche garrigue.

·         Nos voisins promenaient chaque jour leurs chiennes sur ce chemin et sont tombés un jour nez à nez avec un homme tout nu. Une autre fois, un matin, ils ont surpris les ébats entre deux hommes allongés à même le sol. Ces atteintes à la pudeur sur des chemins publics, sont inacceptables ! N’importe qui peut assister à ces scènes.

·         Nous constatons tout comme eux que ce lieu se dégrade chaque jour, les déchets sont de plus en plus nombreux et jonchent le sol : Préservatifs usagés, sopalins,  concombres, papier toilette, kleenex, canettes , bouteilles de verre…. Dernièrement, des camions sont venus décharger leur tout-venant et leurs déchets en tout genre.

Vidéo réalisée par nos voisins à votre disposition.

En outre, ce lieu devient de plus en plus malfamé. Des problèmes d’insécurité apparaissent.

·         Mes enfants se sont fait aborder par un homme qu’ils ne connaissaient pas sur notre terrain. Depuis ce jour là, ils n’ont plus le droit d’aller jouer hors de notre vue. Ils sont pourtant chez eux, et ils ne sont pas en sécurité à cause de la population présente.

·         Nos voisins se sont faits menacés par un homme avec un couteau, lors de leur promenade quotidienne. A ce jour, ils n’osent plus emprunter ce chemin, tout comme nous et toutes les familles de ce quartier.

Nous avons déjà signalé ces différents problèmes à la police et à ce jour, rien n’a été fait !

  Nous avons décidé d’envoyer ce courrier, suite à un nouvel évènement survenu Lundi 16 Août.

Notre fille a trouvé en plein milieu de notre terrain un amas de préservatifs usagés « plein de merde ». Une découverte écœurante même pour des adultes ! Photos à votre disposition que par pudeur je ne joins pas à ce courrier.

Cela signifie en plus qu’ils viennent même chez nous ! 

Nous avions déjà ramassé sur notre terrain, différents déchets : Des tubes de lubrifiants, des seringues, des emballages de préservatifs, des kleenex souillés….

Cette dernière « trouvaille » est de trop ! La situation est devenue insupportable !

En outre, nous ne comprenons pas que l’été, période très sèche, les voitures aient le droit de circuler dans ces chemins de garrigue augmentant considérablement les risques d’incendie.

  Ce courrier a pour but de faire connaître à tous, si cela n’était pas le cas, la dégradation de ce site et les dangers  inhérents à ce lieu de drague et de prostitution masculine.

Nous demandons que ce lieu de drague soit fermé du fait de sa proximité des habitations et  réaménagé  afin qu’il redevienne un chemin public sur lequel les habitants du quartier puissent se balader en toute sécurité.

Il est tant que les résidants du quartier Villeverte se réapproprient cet espace vert.

Nous souhaitons également que ce lieu disparaisse des sites web en tant que lieu de RDV homos dans le Gard.

Nous demandons aux pouvoirs publics d’agir au plus vite sur place et sur les sites.

Si rien n’est  fait et si demain par malheur, il arrivait quelque chose à l’un de mes proches ou toute autre personne, ou si un incendie se déclarait, je saurais rappeler que tous les services compétents ont été alertés de la situation.

Veuillez agréer  Monsieur le Préfet, Mr le Maire,  Madame, Monsieur  nos salutations distinguées.

Mme et Mr

 

  Copie à MR le préfet, Mr le maire, midi-libre, télé miroir, police municipale, hôtel de police, gendarmerie, comité de quartier de Villeverte.

 

Le Comité de Quartier a, par discrétion, supprimé le nom de nos voisins courroucé à juste titre.

Depuis des années des actions sont entreprises auprès des autorités par notre association.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

TR 02/09/2010 09:35


J'habite les Hauts de Nîmes depuis 2003 et je vois que la situation ne fait qu'empirer.Tant qu'il n'y aura pas un drame, il n'y a rien à attendre des pouvoirs publics...
Peut-être faudrait-il organiser une manifestation de masse(entre les habitants du quartier) sur le lieu des rencontres. Sans agresser bien sûr les hommes présents sur place, nous pourrions scander
des slogans tels que "Rendez-nous la garrigue!". Si nous sommes suffisamment nombreux et que les actions sont répétées, peut-être que se serait efficace...


hdn 24/08/2010 09:37


Malheureusement la barriere est là mais reste ouverte...
A la limite de la video surveillance serait presque necessaire...
Ce coin de Garrigue nous a tout simplement été confisqué par une bande de déséquilibrés qui refusent de s'assumer en public.
Cela va mal finir...
A noter que nos élus sont au courant de longue date. Mais je pense que ce message va les choquer au plus haut point...


Frédéric Valette 23/08/2010 22:19


Ce problème de sécurité et de salubrité publique est du ressort du Maire de la commune et peut être reglé relativement rapidement: Un arrêté municipal et la pose de barrières infranchissables pour
les voitures (sauf clé pompiers et secours). Quand on veut, on peut !!