Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

PHOTO-AG-FEV-2010.jpg

                                             VILLEVERTE

        ASSEMBLEE GENERALE

                                              27 février 2010

 

Présents  bureau :  Claudine Schweyer Présidente,  Elisabeth Gombert Vice Présidente, Bernard Fièvre Vice Président , Odette Hénin Trésorière. Cecile Élie Sécrétaire. James Kirkness secrétaire

Administrateurs : Daniel Poudevigne, André Cabane, Jean-Pierre Choquet, Caroline Martineau, Anne-Marie Privat  

  Excusé : Alain de Saint Cyr, Eliane Crétinon, Norbert Vives. Brigitte Krebs.

  Membres présents ou représentés ayant émargé la liste de présence : 50 personnes

  Présents dans la salle : 80 personnes environ

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Ordre du jour :

Soumis à vote : rapport moral, rapport financier, renouvellement du Conseil d’Administration.

Questions aux élus : Haut débit, pont sur la RN 106, lotissement de la pointe nord,  « Porte Nord » et contournement ouest, révision du PLU, la « Bergerie » du bois des Espeisses, questions diverses.

 

Accueil :

La Présidente accueille les élus : Jean-Paul Fournier Sénateur-Maire, Président de Nîmes-Métropole  Franck Proust Adjoint au Maire, Catherine Jehanno Adjointe au Maire Présidente du Conseil de Quartier  Garrigue Ouest, Laurent Burgoa Adjoint au Maire,  Patricia Fourquet  Adjointe au Maire chargée du Haut débit.

 

André Carrière Président de l’union des comités de quartiers de Nîmes Métropole (UCQNM),   Digma Alba (UCQNM) Alain Lorgeas (UCQNM), Michel Harmand  Président du quartier Cigale.  

                                                      

                                             **************************************************

Rapport moral :

La Présidente rappelle les actions du C.A. de l’année 2009 qui ont  été axées encore cette année surtout sur le Haut débit et le pont sur la 106., les contrôles ANC (assainissement non collectif) et les actions menées  au sein des commissions  de l’UCQNM , urbanisme notamment . Certains de ces points seront développés au cours de l’Assemblée.

Elle fait le point sur les différentes demandes et souhaits traités par le Conseil de quartier en 2009 :

Abri-bus en pierres sèches sur le rond point Paratonnerre/Cigale terminé

Réaménagement Plan des Reboussiés, presque terminé.

Installation de parapets neufs sur le pont du chemin de fer menant aux Hauts de Nîmes : fait.

Bus supplémentaires desservant la totalité de Villeverte, malheureusement encore insuffisant. Une nouvelle demande sera faite. 

Traitement demandés des points noirs de voirie : , Après une visite sur place en janvier,  les services de la voirie proposent  la construction d’ îlots directionnels ou petits rond points formés de bordures basses aux carrefours les plus dangereux ( Ancienne route d’Anduze/ chemin de la Cigale, Ancienne route d’Anduze/ chemin de la Préfecture, Ancienne route d’Anduze/ chemin des Hauts de Nîmes, chemin des Hauts de Nîmes/ chemin de la Capitelle Pointue).

 

Quitus est donné à l’unanimité à la présidence et au conseil d’administration pour sa  gestion.

 

  Rapport financier :

Le bilan a été présenté par Odette Hénin.  Elle fait remarquer , que même avec la subvention de la Mairie (1000€), notre bilan est très légèrement  déficitaire. (en 2009 aucune subvention du Conseil Général)

Le Maire promet le maintien de cette subvention.

En ce qui concerne le Conseil Général , Marie-Chantal Barbusse à promis une subvention de 400 € pris sur son enveloppe .

 

 Quitus est donné à l’unanimité à la trésorière pour sa gestion.

 

 

 

 

 

 

Renouvellement Conseil d’Administration :

 

Les Administrateurs à renouveler sont les suivants :

Christiane CANCEL,  Éliane CRÉTINON, André CABANE, Jean-Pierre CHOQET, Alain De SAINT CYR, Cécile ÉLIE, Bernard FIÈVRE, Élisabeth GOMBERT,  Odette HÉNIN, Brigitte KREBS, James KIRKNESS. Caroline MARTINEAU, Daniel POUDEVIGNE, Anne-Marie PRIVAT, Claudine SCHWEYER Norbert VIVÈS.

Les candidats Administrateurs sont les suivants :

Emmanuel ANDRÉ, Jean-François BONNET, Marc FERRIER, Michel FERRIER, Colette MAYERL.

 

Le Nouveau Conseil d’Administration est élu à l’unanimité.

 

                                                ************************************************

 

Questions aux  Élus :

 

Haut débit :

Le Maire rappelle que Nîmes Métropole, pour couvrir enfin les zones « blanches »  a lancé un appel d’offre à la suite duquel, une première phase de travaux  300 000 € a été  prise en charge par Nîmes Métropole, pour permettre à l’opérateur retenu,  Alsatis, de distribuer le haut débit en WIFI à partir d’une vingtaine de  pylônes situés en points hauts.

 

Patricia Fourquet précise que le quartier de Villeverte sera couvert par les pylônes :  du Paratonnerre, de Tholozan et des Hauts de Nîmes ( ce dernier devrait être installé sur le bâtiment des tennis couverts dès que l’AG des copropriétaires, convoquée pour le 18 mars aura donné son accord ).

Celui de Tholozan est « allumé », celui du paratonnerre devrait rentrer en fonction sous quelques jours (toutes les conventions  sont enfin signées). Pratiquement toutes les propriétés devraient pouvoir recevoir le signal vu la diversité des pylônes, mais il se pourrait que l’une ou l’autre propriété  située très en contre bas n’ait  pas de signal, dans ce cas deux solutions restent possibles : le satellite (pose d’une parabole) ou une clé 3G.

 

Les demandes de raccordement sont à faire directement auprès d’Alsatis

 

Pont sur la RN 106

IL N’Y AURA PAS DE PONT . C’est la réponse claire et nette du Maire.

Les crédits n’existent plus et il n’y a  pas d’autre étude en cours.

Il semblerait que la DRE réfléchisse à la réalisation d’un rond- point, eux qui étaient farouchement contre !

En attendant pour sécuriser ce carrefour, le Maire envisage de fermer la traversée de la RN 106 par le chemin du paratonnerre.

C’est vraiment triste d’en arriver là… Ce pont, il est vrai très coûteux, aurait permis une réelle continuité de notre quartier coupé en deux par la RN 106. Si la vraie raison de ce fiasco est la hauteur de passage, que la DRE s’est entêtée à ne pas vouloir porter à 6 m, c’est  un exemple lamentable de l’absence de concertation et de dialogue  !

 

Lotissement de la Pointe du Paratonnerre :

Le recours de l’ASPIC est toujours  en cours et  d’après le Maire le lotisseur est toujours intéressé, mais devra demander une nouvelle autorisation de lotir.  Nous avons proposé qu’avant de finaliser le nouveau plan du lotissement, (le pont étant abandonné les accès et les contraintes ne seraient plus les mêmes), il y ait une concertation entre le lotisseur, les services de la ville et le lotisseur.  

 

Rocade Ouest et projet « Porte Nord » :

Nous sommes toujours aussi inquiets concernant le tracé retenu (emprise foncière) pour le contournement ouest, qui est beaucoup trop près des maisons des Hauts de Nîmes.

Le projet de la « Porte Nord » sur le domaine de Vallongue est intéressant, mais pose beaucoup de questions concernant sa desserte future, le tracé du contournement ouest est un point capital, la ville de Nîmes ne doit pas être étranglée par un tracé trop proche.

             Monsieur le Maire précise que ce projet ne verra pas le jour avant 20 à 25 ans (c’est demain !), Qu’il se fera  sur les 400 hectares achetés  par Nîmes Métropole « le Domaine de Vallongue » (actuellement loué à la Safer pour y faire paître des moutons) et que ce domaine vient de s’agrandir de 600 hectares nouveaux portant la réserve foncière à près de 1000 hectares.

 

Révision du PLU :

Nous souhaitons que des réunions de concertation soient organisées dans le cadre des Conseils de Quartier

( une bonne échelle pour échanger) au stade des études, et ceci avant que le PLU révisé soit finalisé et mis à l’enquête, conformément aux circulaires  qui préconisent les procédures de concertation.

 

Nos réflexions : Veiller à une urbanisation cohérente respectant la garrigue, poumon vert de Nîmes et l’une de ses principales attractivités. Nîmes n’a pas de fleuve, pas de montagne, pas de mer, mais une garrigue exceptionnelle.

 Faire rentrer la Charte de la Garrigue dans le PLU donc opposable aux tiers, pour cela il ne faudra en retenir que les prescriptions  précises et techniques. Diffuser largement la charte de la Garrigue aux nouveaux habitants et aux anciens, actuellement elle est confidentielle. Monsieur le Maire a dit qu’il donnerait des ordres pour qu’elle soit mise sur internet.

Densifier l’habitat dans certaines zones pour garder de grands îlots de garrigue en tampon.

Avant toute nouvelle urbanisation résoudre le problème des transports en commun, des parkings relais.

Arrêter de délivrer des permis de construire dans des impasses sans place de retournement où deux voitures ne peuvent se croiser.

Mieux surveiller les constructions « sauvages ». Quand nous  en informons les services de la mairie, il n’y a pas de réponse, pas d’action pour les faire arrêter et les faire démolir.

Informer les Comités de Quartier des demandes de PC qui les  concernent,  ce qui pourrait éviter des constructions monstrueuses comme le mur de la route d’Alès.

Nommer des Architectes Conseils, comme la ville en avait autrefois.

 

Bergerie du Bois des Espeisses

Il y a plus de trois ans, à la suite d’un appel à propositions lancé par le maire nous avons suggéré de transformer la Bergerie du Bois des Espeisses en « Centre de valorisation de la garrigue ». Idée immédiatement approuvée et sur laquelle nous avons obtenu le parrainage de Gilles Clément éminent paysagiste. 

En parallèle, des contacts ont été établis avec des associations et certains maires  particulièrement concernés.

Quelques réunions ont été organisées avec Hélène Alliez Yannicopoulos, adjointe chargée du développement durable qui a souhaité, il y a plus d’un an, prendre la présidence d’un Comité de pilotage. C’était bon signe. Hélas, depuis, le dossier semble au point mort.

A notre initiative un RV a été pris avec Véronique Mure responsable du service développement durable de Nîmes Métropole qui a lancée la réalisation d’un schéma de cohérence. En parallèle des contacts ont été pris avec le CAUE du Gard préoccupé par le devenir de la garrigue et son habitat.

Lors de l’AG le maire a confirmé que des travaux étaient prévus en 2010 sur la Bergerie (réfection du toit et des ouvertures). Nous avons fait remarquer que pour être pertinents ces travaux devraient  prendre en compte l’utilisation future (et souhaitée) du bâtiment. Et donc prévoir aussi sa modernisation avec un tant soit peu d’ambition.

Echange cordial, convivial mais…infructueux ! Nous restons sur notre faim.

Le projet que nous portons ne concerne pas le « jardin d’agrément de Villeverte » mais un équipement de nature à enrichir le patrimoine et la culture de l’ensemble des nîmois et la renommée de Nîmes.

 

POINTS DIVERS

Autres problèmes évoqués :

État des voiries : une réfection générale s’impose, en veillant à retrousser les clapas et murets effondrés qui rétrécissent l’emprise publique.

Cambriolages et insécurité : des cambriolages avec agressions sont de plus en plus courants en pleine journée, une réflexion d’urgence est nécessaire pour essayer de trouver des solutions de protection.

 

 

Catherine Jehanno propose aux habitants de Villeverte, de venir s’entretenir avec elle, lors de sa permanence tous les premiers lundis du mois de 9 H. à 12 H. dans la salle de l’eau Bouillie. Prendre R.V. auprès de son secrétariat ou par courriel : Catherine.Jehanno@ville-nimes.fr

 

 

L’Assemblée est terminée , un verre amical est offert par le comité aux personnes présentes, ce qui permet de continuer les échanges avec nos élus, que nous remercions vivement pour leur écoute et leur disponibilité.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

poujol 05/03/2010 11:50


quelqu'un peut il m'expliquer le bien fondé d'aller parler à mme jehanno de la sécurité?
une personne riveraine ce serait proposée pr une reflexion sur ce sujet, qui est ce svp? coordonnées?
à qui faut il faire remarquer officiellement le trou noir ds l'éclairage public au niveau des 3800 chemin de la cigale sur 300 M environ.
merci pr le travail fait par les riverains qui s'investissent ds notre quartier.
je trouve le coin "petites annonces" trés interessants et à exploiter beaucoup plus (recherche de femme de mènage, artisans de confiance, gardes d'enfants? surveillance maison, etc , super).