Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

le 04.03.06    20 MINUTES

Un facteur de 24 ans est soupçonné d’avoir jeté des milliers de lettres dans une cave à Malaucène (Vaucluse). Au total, entre 3 000 et 4 000 plis en souffrance ont été découverts dans une résidence secondaire par le propriétaire des lieux qui venait y passer ses vacances. Ces détournements ont eu lieu de mars à mai et concerneraient la plupart des habitants du village. Dépassé par sa charge de travail, le jeune remplaçant avait trouvé ce moyen pour l’alléger. Interpellé et placé en garde à vue, il devrait être déféré aujourd’hui au parquet de Carpentras.

© 20 minutes

***** ***** ***** ***** *****

NICE MATIN 11 JANVIER 2010

Précisons-le d'emblée : l'incident, pour le moins choquant, que nous vous rapportons ici, ne concerne pas du tout la grève des facteurs de Nice-Thiers qui affecte le secteur 06000 depuis le 22 décembre. Cet acte insensé, ou plutôt ce délit s'il est avéré par les enquêtes administrative et de police, est survenu voici quelques jours dans le quartier de Fabron, dans le secteur 06200 rattaché au bureau de poste de Saint-Augustin.

« Le 6 janvier - soit mercredi dernier, NDLR - vers 15 heures, une propriétaire de notre résidence, " Les Oliviers de Fabron ", a surpris un facteur en train de jeter un paquet de courrier dans une poubelle, raconte Christian Gasc, membre du conseil syndical. Elle lui a fait une remarque, mais il a prétendu que ce n'était qu'un paquet de prospectus. Le soir, en rentrant chez elle, la dame s'est rendu compte qu'il s'agissait en fait de lettres ! »

Pas moins de 97 missives, pour la plupart adressées à des résidents de l'avenue de Fabron, compris entre les numéros 188 et 229. Parmi elles : des relevés de comptes bancaires, des feuilles d'impôt, des analyses médicales, des échéances de mutuelles, etc.

Christian Gasc a aussitôt récupéré le courrier et l'a remis le lendemain au directeur du bureau de Saint-Augustin, Jean Chiofalo. « Contre décharge... »? précise-t-il. Non content de cette première démarche, il a aussi cherché à porter plainte à la police, sans succès.

Le facteur « enlevé de la distribution »

« Mais on va écrire au procureur, assure-t-il, car c'est insupportable. Ce facteur, ce n'est pas l'habituel, ça change beaucoup chez nous... »

À la direction de La Poste, les choses ont été prises au sérieux. « Rien n'excuse cette attitude, quelles qu'en soient les raisons, affirme Brigitte Guyard, directrice du Groupement courrier Nice-Mercantour. Pour nous, un tel fait est la pire chose qui puisse nous arriver. L'agent qui travaillait ce jour-là sur cette tournée a été convoqué mais n'a pas reconnu les faits. Nous lui devons la présomption d'innocence, mais nous l'avons enlevé de la distribution et avons porté plainte contre X. Quant au courrier, il a été remis en distribution. »

Pour de tels agissements, contraires à la confiance des usagers envers le facteur, qui prête serment, la sanction peut aller jusqu'au licenciement. Mais ce que Brigitte Guyard tient surtout à dire, c'est que « de telles choses n'arrivent pas régulièrement. Mais si des clients en sont témoins, ils doivent nous le dire très vite pour enquête. »

flumineau@nicematin.fr

Francis Lumineau

Nice-Matin

***** ***** ***** ***** *****

MIDI LIBRE

 

Édition du mardi 10 novembre 2009

Hérault Le facteur avait mis les lettres à la poubelle

L’histoire remonte au début du mois mais elle ne manque pas de piquant. Ainsi, le 3 novembre, aucun des habitants de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues n’a reçu le moindre courrier. La raison ? Le facteur en charge de la tournée s’en était débarrassé en le jetant dans une poubelle. Et c’est par hasard que des employés municipaux, en vidant les containers le lendemain, ont retrouvé 63 missives !

Le maire, Véronique Tempier, a été prévenue et elle s’est rapprochée du centre de tri de Saint-Gély-du-Fesc qui a mené une rapide enquête en lien avec les gendarmes de la brigade. Le suspect a vite été identifié, en l’espèce, un habitant de Grabels âgé de 30 ans, qui bénéficiait d’un CDD de quinze jours à La Poste depuis le 30 octobre.

Pendant deux jours, il avait effectué

la tournée avec un agent plus expérimenté, avant de poursuivre en solo le 2 novembre. Et le 3, il a tout jeté. « Il a affirmé que le premier jour, il avait rapporté trop de courrier non distribué et que le lendemain, pour éviter de nouvelles remarques, il avait décidé de s’en débarrasser », explique un enquêteur. L’apprenti facteur a été aussitôt mis à pied. Il sera convoqué prochainement devant le délégué du procureur.

***** ***** ***** ***** *****

Publié le 28/11/2009 à 15:46 - Modifié le 28/11/2009 à 17:24 Le Point.fr

INSOLITE

Un facteur arrêté pour avoir gardé 300 kg de courrier chez lui

Un facteur de Côte-d'Or a été interpellé et placé en garde à vue pour avoir gardé plus de 300 kg de courrier chez lui, par négligence professionnelle, ont indiqué les gendarmes samedi. Les gendarmes, saisis de plusieurs plaintes relatives à la disparition de courriers depuis l'été à Is-sur-Tille (Côte d'Or), ont surveillé le facteur quinquagénaire et établi que celui-ci ne distribuait pas toutes les lettres qui lui étaient confiées.

En l'interpellant mercredi, ils ont découvert chez lui plus de 300 kg de courrier, disposés en pile, a précisé la gendarmerie, confirmant une information du quotidien régional Le Bien Public. L'enquête n'a mis au jour aucun détournement du contenu des courriers, que le facteur avait simplement conservés au lieu de les distribuer. L'homme a reconnu les faits, indiquant avoir agi pour s'éviter du travail, selon la même source. Il devrait comparaître devant la justice en février prochain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

azer@bbox.fr 02/05/2015 18:22

a combaillaux 34980 le courrier n est pas distribue le 2 mai