Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par VILLEVERTE

NON au bétonnage

 RV SAMEDI 27 NOVEMBRE à 9 H 30 DEVANT LE MUR

 

  Route d'Alès à Nîmes

 


La  où existait, route d’Alès, un talus de verdure offrant une échappée verte bien agréable, les nîmois, stupéfaits et horrifiés, ont découvert, en août 2008, un mur en béton monstrueux de plus de 6 mètres de hauteur.

 

-         Un mur construit en quelques jours, presque à la sauvette, sans affichage réglementaire susceptible de donner l’alerte.

-         Un mur en parfaite illégalité avec les règles d’urbanisme en vigueur bien que bénéficiant, «suite à une erreur de nos services », comme le reconnaît alors l’adjoint à l’urbanisme, d’un permis.

-         Un mur qui a tout de suite mobilisé contre lui les riverains, les habitants des quartiers voisins et bientôt une grande quantité de nîmois.

-         Un mur de fortification qui a permis au propriétaire, en modifiant le profil de son terrain, de passer outre les règles de construction.

 

Comme la ville de Nîmes, après son mea culpa, a rapidement enterré l’affaire, des Comités de quartiers, appuyés par l’Union, ont  décidé de se battre pour obtenir la destruction de ce traumatisme urbain. Ils ont intenté un procès qu’ils ont gagné.

 

La ville de Nîmes a choisi de ne pas faire appel de ce jugement. En revanche, le propriétaire a introduit un recours devant le Conseil d’Etat. Nous en sommes là.

Nous croyons en la justice et ne désespérons pas de voir ce mur ideux réduit très vite en poussière.

 

                                                                      Des Nîmois en colère        

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article